Actes du colloque handicaps rares

Téléchargez les actes du colloque 2012 au format PDF.

« Situations de handicaps rares et complexes : de l’entrée en relation
à la communication »

Plus de deux cents professionnels, chercheurs et aidants familiaux ont participé à Poitiers les 12 et 13 décembre 2012 aux premières rencontres professionnelles sur l'entrée en relation et la communication avec les personnes en situation de handicaps rares et complexes, organisées par le GNCHR en collaboration avec la CNSA.
Proposés en téléchargement au format PDF, les actes du colloque reprennent l'intégralité des interventions suivantes :

Ouverture des rencontres.
Henri Faivre, administrateur du GNCHR, président de l'association CLAPEAHA.
La communication et le langage : comment apprend-on à signifier pour autrui ?
Josie Bernicot, professeur des universités, spécialité psychologie du développement, université de Poitiers-CNRS, membre du CERCA.
Les configurations complexes et les limitations de la communication : des populations qu'on ne veut pas voir, pas entendre, pas comprendre ?.
Jean-Yves Barreyre, directeur et chercheur au CEDIAS.
Anne-Marie Asencio, CREAI.
Améliorer la communication sur les versants réceptif et expressif : le positionnement des aidants.
Élisabeth Nègre, ergothérapeute, conseillère technique en communication alternative C-RNT, APF et association ISAAC.
Marielle Lachenal, parente, formatrice MAKATON.
Capabilités croisées, pair-aidance et pouvoir d'agir des personnes sourdaveugles.
Serge Bernard, directeur du CRESAM.
Stéphanie Duchein, paire-aidante au CRESAM.
Représentations et démarches d'entrée en communication. Situations de handicaps rares et complexes : de l'entrée en relation à la communication.
Henri Faivre, administrateur du GNCHR, président de l'association CLAPEAHA.
Prise en compte des potentialités de représentation chez les enfants gravement déficients visuels.
Nathalie Lewi-Dumont, enseignante-chercheuse à l'INS HEA.
Relation, sens et échanges : l'antichambre de la communication chez l'enfant déficient visuel porteur de handicap rare.
Nathalie Caffier, conseillère technique au Centre national de ressources handicaps rares la pépinière .
« mais qu'est-ce qu'il nous raconte ? » : reconnaître le potentiel de communication d'adultes non verbaux avec autisme et retard mental sévère.
Karine Lebreton, psychologue au centre d'expertise autisme pour adultes (CEAA) de Niort.
Être sourd en Guyane : richesse et complexité des parcours. Stratégies d'accès à la communication et au langage.
Corinne Dauban, psychologue du développement, association des parents et amis des déficients auditifs de Guyane (APADAG).
De l'entrée en communication...
Jeanne Cousin, médecin, directrice du Centre national de ressources handicaps rares Robert Laplane.
Claire Favrot, médecin psychiatre, Centre national de ressources handicaps rares Robert Laplane.
Agnès Vourc'h, orthophoniste et linguiste, Centre national de ressources handicaps rares Robert Laplane.
...à la communication linguistique.
Elisabeth Lasserre, Centre national de ressources handicaps rares Robert Laplane.
Clôture des rencontres.
Hélène Marie, chargée de mission à la CNSA.

Téléchargement